30/07/2020

USA : le nouveau plan d’aide contre le COVID-19 dans une impasse politique


EUR

Bruxelles affirmait hier avoir passé une commande de Remdesivir, un antiviral du laboratoire américain Gilead efficace contre le COVID-19, pour traiter 30 000 patients présentant des symptômes sévères. Le contrat, s’élevant à 63 millions d’euros, permettra de mettre le produit à disposition des Vingt-Sept dès début août.

Dans une interview parue aujourd’hui dans Paris Match, le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau prévient que l’économie française fera peut-être “un peu mieux” que la récession de 10% qui était initialement prévue en 2020. Selon ses dires, la France pourrait espérer retrouver son niveau d’activité d’avant-crise dès début 2022. Il insiste également sur le fait que “l’État ne pourra pas tout faire, ni faire seul”, en expliquant que la reprise passera nécessairement par restaurer la confiance des ménages et des entreprises.

Ce matin était publiée la croissance allemande pour le deuxième trimestre 2020. Le chiffre est officiel : -10.1%. C’est une chute presque deux fois plus importante qu’au pire moment de la crise financière de 2008 qui est donc enregistrée, et le pire recul depuis le début des mesures trimestrielles du PIB en Allemagne en 1970 !

On observait également la parution du taux de chômage en zone euro pour le mois de juin. Eurostat nous indique ainsi que celui-ci atteignait les 7.8%, en hausse de 0.1% par rapport au mois précédent.

GBP

Au Royaume-Uni, on essaye toujours de se prémunir contre une deuxième vague. Ainsi, les quatre médecins en chef gouvernementaux ont ainsi annoncé augmenter la durée d’auto-isolement en cas d’apparition de symptômes relatifs au COVID-19. Celle-ci, qui était fixée jusqu’à présent à 7 jours, passe désormais à 10 jours. Un changement en ligne avec les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

USD

Comme on pouvait l’imaginer, la guerre d’égos et les différences idéologiques entre Républicains et Démocrates obstruent l’adoption d’un nouveau plan de relance pour soutenir l’économie américaine. Rappelons que certaines mesures actuellement en place prennent fin dès vendredi. Alors qu’en mars le “CARES act” était passé très rapidement au Congrès avec un support bipartite pour injecter 2000 milliards de dollars dans l’économie en réponse directe au Coronavirus, cette fois-ci les deux partis n’arrivent même pas à s’accorder sur le nom de ce nouveau plan de relance… Pendant que les négociateurs dénoncent le peu de progrès dans les pourparlers, l’administration Trump a de nouveau évoqué la perspective d’un plan à court terme, notamment pour traiter au plus vite les problématiques liées à l’emploi et qui permettrait aux Démocrates et aux Républicains de prendre le temps de rédiger un projet de loi plus large. Malheureusement cette suggestion est jusqu’à présent rejetée par les Démocrates qui refusent une solution temporaire, puisqu’il perdrait un levier de négociation pour l’adoption d’un plan de plus grande ampleur.

Hier la Réserve Fédérale maintenait ses taux d’intérêt stables et témoignait de son inquiétude concernant l’économie américaine, en raison de la recrudescence du virus.

Nous attendrons ce jeudi les données du PIB pour le deuxième trimestre 2020 ainsi que les chiffres liés aux inscriptions hebdomadaires au chômage.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : PIB T2 2020 (USD)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.