08/09/2020

Trump : “Si Biden gagne, la Chine gagne”


EUR

L’INSEE confirmait ce matin sa prévision concernant le PIB français pour 2020 : celui-ci devrait chuter de 9%. L’institut ajoutait que l’économie devrait tourner à 95% de son niveau d’activité pré-coronavirus au troisième trimestre, et 96% au quatrième. En comparaison, au deuxième trimestre le niveau d’activité était situé à 81%.

Le Ministre de la Santé français Olivier Véran expliquait samedi envisager une réduction de la « quatorzaine », cette période d’isolement de deux semaines préconisée aux malades et aux « cas contacts ». Ce matin, ce dernier déclarait sur France Inter que le Conseil Scientifique s’était ainsi montré favorable à une réduction à sept jours de la durée de cette mise à l’abri. La décision finale sera prise vendredi lors du Conseil de défense sanitaire, qui donnera éventuellement lieu à de nouvelles mesures.

Paraissait ce matin le PIB de la zone euro pour le deuxième trimestre, en contraction de 11.8%.

GBP

Commence aujourd’hui un nouveau round de négociations commerciales entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni. Celui-ci se déroulera sous haute-tension puisque les britanniques ont ce week-end ouvertement menacé de quitter le bloc sans accord ; des propos qui n’ont pas manqué de mettre à mal la livre sterling.

Pour autant l’Union Européenne ne se laisse pas faire et plusieurs personnalités européennes éminentes sont montées au créneau pour recadrer les britanniques. Parmi elles, le Ministre des Finances allemand Olaf Scholz a notamment déclaré ce matin à Reuters qu’un tel scenario serait « mauvais pour l’Europe et catastrophique pour le Royaume-Uni et ses citoyens ». De son côté le très concerné Premier Ministre irlandais annonçait qu’il était nécessaire que, même si les négociations commerciales n’aboutissaient pas, le traité de séparation signé en janvier soit implémenté dans sa totalité. Rappelons que ce traité inclut notamment des arrangements spécifiques qui permettent d’éviter l’introduction d’une frontière classique entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.

USD

Alors que les élections présidentielles approchent à grands pas, Donald Trump évoquait de nouveau hier l’idée d’un découplage des économies américaines et chinoises. Lors de son discours qui prenait place dans le cadre de la Journée du Travail, ce dernier expliquait que, « que ce soit par l’intermédiaire d’un découplage ou en imposant des barrières tarifaires énormes comme je l’ai déjà fait, nous mettrons fin à notre dépendance envers la Chine. Nous ramènerons les emplois depuis la Chine aux États-Unis et imposerons des frais aux sociétés qui décident de déserter le pays pour créer de l’emploi en Chine ou dans d’autres pays ». L’actuel Président, plus que jamais, utilise les relations sino-américaines comme fer de lance de sa campagne électorale, en n’hésitant pas à accuser son opposant Joe Biden d’être trop laxiste avec la Chine. « Si Biden gagne, la Chine gagne, car la Chine détiendra ce pays » ajoutait-il ainsi.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

21h00 : Crédit à la consommation (juillet) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.