26/05/2020

Officiel ! La Chine déclare être proche “d’une nouvelle Guerre Froide” avec les USA


EUR

Le doute qui planait a été levé hier: alors que l’exécutif avait prévenu que la prise en charge complète du chômage partiel ne serait plus de mise à compter du 1er juin, le Ministère du Travail a clarifié les modalités ce lundi. Celle-ci passera ainsi de 100% à 85% de l’indemnité versée au salarié, toujours dans la limite de 4.5 SMIC.

Une normalisation économique qui se traduit aussi par l’avancée du déconfinement européen. Hier, le gouvernement espagnol annonçait qu’il lèvera les mesures de quarantaine imposées aux touristes à partir du 1er juillet. Une action qui prendra donc place en même temps que la réouverture des frontières au tourisme international. On imagine que cette décision sera vitale pour l’économie hispanique puisque le secteur touristique contribue habituellement à plus de 12% du PIB du pays. “Le plus dur est derrière nous. L’Espagne vous attend !” déclarait ainsi sur Twitter Arancha Gonzalez, la Ministre des Affaires Étrangères.

Enfin, à l’image d’Air France-KLM qui a bénéficié d’un support financier étatique, c’est cette fois-ci Lufthansa qui va recevoir l’aide de l’Allemagne. La compagnie aérienne a signé un accord de principe avec le gouvernement pour une aide financière qui pourra atteindre 9 milliards d’euros, qui verra l’État devenir premier actionnaire de la société avec 20% des parts.

Nous attendrons aujourd’hui en début d’après-midi un discours de Philip R. Lane, membre du directoire de la BCE.

GBP

Suite du scandale qui frappe le Royaume-Uni depuis quelques jours. Dominic Cummings prenait hier la parole pour la première fois depuis la mise en lumière de son escapade à Durham. Bénéficiant toujours du soutien sans faille de Boris Johnson, il affirme n’avoir à aucun moment considéré l’idée de démissionner. Le Docteur Rinesh Parmar, Président de l’Association des Médecins du Royaume-Uni, déclarait lui que l’intéressé doit abandonner son poste ou être licencié, puisque cet épisode pourrait saper la confiance qu’ont les britanniques dans le gouvernement, et même les inciter à l’utiliser comme excuse pour enfreindre les règles eux-mêmes.

USD

Tandis que la Chine veut s’imposer dans la politique hongkongaise avec l’adoption d’une loi visant à “sauvegarder la sécurité nationale dans la région administrative spéciale de Hong-Kong”, les manifestations contre le gouvernement reprennent avec le déconfinement. Les États-Unis n’ont pas raté cette opportunité d’interférer. Dimanche, Washington avertissait ainsi la Chine qu’elle s’était engagée à respecter l’autonomie du Hong Kong jusqu’en 2047, à la suite de la rétrocession britannique du territoire en 1997. “En violant cet accord, il y aura des conséquences importantes” qui feraient l’objet de nouvelles sanctions, annonçait la Maison Blanche. En réponse, le gouvernement chinois a menacé les États-Unis de représailles. C’est donc une nouvelle escalade des tensions qui pèsera sur les marchés financiers. Rappelons que le Ministre chinois des Affaires Étrangères déclarait dimanche que “les forces politiques américaines prennent en otage les relations entre la Chine et les États-Unis et poussent les deux pays “aux prémices d’une nouvelle Guerre Froide”.

Heureusement, ce climat géopolitique oppressant est contrebalancé par une vague d’optimisme sanitaire avec toujours plus d’avancées dans la recherche dans l’élaboration d’un vaccin contre le COVID-19. Hier, c’est la biotech américaine Novavax qui annonçait recruter des participants pour la première étude humaine de sa formule. Les premiers essais cliniques concerneront 130 adultes en bonne santé en Australie. Les résultats préliminaires sont attendus pour le mois de juillet.

Nous surveillerons aujourd’hui les chiffres sur la confiance des consommateurs, les données sur les ventes de logements pour le mois d’avril ainsi qu’un discours de Kashkari (Fed).

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h45: Discours de Lane (BCE) (EUR)
16h00 : Confiance des consommateurs (USD)
16h00 : Vente de logements neufs (USD)
19h00 : Discours de Kashkari (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.