04/05/2021

L’Union Européenne pourra bientôt compter sur le vaccin Novavax !


EUR

La campagne de vaccination au Danemark prend du plomb dans l’aide et va subir un nouveau retard. Alors que le pays était le premier en Europe à abandonner le vaccin d’AstraZeneca en avril, c’est désormais le Johnson & Johnson qui sera délaissé pour les mêmes raisons. Malgré l’aval de l’Agence Européenne des Médicaments et de l’Organisation Mondiale de la Santé « l’autorité nationale de santé danoise a conclu que les bénéfices de l’utilisation du vaccin de J&J ne l’emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable » de thrombose. Le Danemark n’a pas encore indiqué ce qu’il allait advenir des 8.2 millions de doses commandées pour ce vaccin mais des discussions sont en cours pour une inoculation de ces produits sur la base du volontariat au sein du royaume. Par ailleurs le régulateur danois précise que l’évolution des circonstances, comme une plus grande pression épidémiologique, pourrait pousser le pays à changer de posture à l’avenir quant à ces deux vaccins.

D’après une source diplomatique européenne anonyme de Reuters, le laboratoire américain Novavax aurait annoncé à l’Union Européenne qu’il espérerait commencer à livrer des doses de son vaccin au bloc à partir de la fin de cette année. Un contrat liant les deux parties pourrait d’ailleurs être signé dès cette semaine et inclurait la livraison de jusqu’à 200 millions de doses. Rappelons que Novavax avait signé un accord préliminaire avec le bloc en décembre mais qu’un accord final avait été retardé car le laboratoire avait souffert de problèmes de production ; qui seraient d’ailleurs toujours d’actualité. Si le laboratoire compte bien envoyer ses premières quantités de vaccins d’ici la fin 2021, celles-ci devraient rester faibles, et la majorité des doses arrivera en 2022. Enfin, il est à noter que l’achat de l’Union Européenne sera quoiqu’il en soit conditionné à l’accord du régulateur européen. Le vaccin Novavax pourrait ainsi devenir à long terme un outil crucial dans la stratégie vaccinale européenne, aux côté du produit de Pfizer/BioNTech.

GBP

Le Royaume-Uni enregistrait hier 1 649 nouveaux cas de Coronavirus et un seul décès. Sur 7 jours, le pays compte 14 904 contaminations (en baisse de 7.8%) et 105 fatalités (en baisse de 35.2%). Cependant, il est important de noter qu’hier était un jour férié et que, par le passé, cela a eu un impact sur les statistiques. Dans ce contexte où la situation sanitaire s’améliore graduellement, un groupe de professionnels américains et britanniques du secteur du voyage appelait hier dans une lettre adressée au Premier Ministre britannique Boris Johnson et au Président américain Joe Biden à rouvrir le marché aérien anglo-américain « dès que possible ». Celui-ci est en effet fortement limité depuis mars 2020. Cette action « essentielle pour les économies de deux pays qui essayent de se relancer de la crise occasionnée par le COVID-19 » pourrait être un premier pas dans l’allégement des restrictions puisque que les deux pays semblent maîtriser le virus à l’heure actuelle.

Alors que l’Écosse votera jeudi pour élire leur Parlement local et qu’une victoire du parti de la Première Ministre écossaise Nicola Sturgeon (ndlr : le SNP, Parti National Écossais) créerait davantage de pression pour un nouveau vote d’indépendance, c’est le Ministre des Finances britannique Rishi Sunak qui s’exprimait hier à ce sujet. Selon lui ce vote d’indépendance serait « un risque clair à l’objectif commun » de reconstruire l’économie suite à la crise causée par la pandémie. Cela « diviserait notre pays au pire moment possible ». D’après un sondage de BMG Research pour The Herald le SNP pourrait emporter 68 sièges sur 129 et disposerait ainsi d’une majorité absolue.

USD

Le chef de l’opposition en Inde, Rahul Gandhi, a appelé à un « confinement national total » au regard de la situation sanitaire catastrophique du pays. Il estime que « l’inaction du gouvernement tue de nombreux innocents ». Le nombre de cas officiellement détectés dépassait les 20 millions ce mardi et l’Inde devenait ainsi le deuxième pays, après les États-Unis, à atteindre ce cap. En seulement 4 mois l’Inde ajoutait 10 millions de nouveau cas alors qu’il avait fallu 10 mois pour les premiers 10 millions. Le pays recensait encore 357 229 cas mardi et 3 449 décès. Tristement, la campagne de vaccination indienne a fortement ralenti depuis le pic constaté il y a un mois en raison de la pénurie de vaccins constatée. Alors que le 5 avril on observait 4.5 millions de vaccinations, c’est seulement 2.5 millions de personnes qui se voient immuniser quotidiennement en ce moment.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

19h00 : Discours de Daly (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.