18/02/2021

L’UE signe un nouveau contrat pour des doses du vaccin Moderna


EUR

La Commission européenne a annoncé ce mercredi la signature d’un contrat avec Moderna pour 300 millions de doses supplémentaires de son vaccin contre le Covid-19. Cet accord repose sur l’achat de 150 millions de doses du vaccin américain, destinées à être livrées aux troisième et quatrième trimestres 2021. L’Union Européenne dispose également d’une option sur 150 millions de doses supplémentaires en 2022. À la suite de cette nouvelle commande, l’Union Européenne recevra au total 2.6 milliards de doses de vaccins contre le COVID. Pour rappel, l’Union Européenne s’était fixée pour objectif de vacciner d’ici la fin de l’été 70% des adultes appartenant à l’Union Européenne, ce qui représente près de 315 millions de personnes. Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission Européenne, s’est félicitée de cette nouvelle commande et a déclaré : « cela nous rapproche de notre principal objectif : garantir que tous les européens ont accès à des vaccins sûrs et efficaces le plus rapidement possible ».

En France, le pays a pour le moment administré 3.33 millions de doses de vaccin et 923 000 personnes ont déjà reçu leur seconde injection. Suite au Conseil des ministres ce mercredi, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a déclaré qu’il fallait maintenir les efforts en cette période de vacances scolaires : « au niveau national le nombre de cas détectés par jour a légèrement diminué […] pour autant il serait totalement déraisonnable de relâcher nos efforts et de crier victoire ».

GBP

Le Premier Ministre Boris Johnson a déclaré qu’il était « absolument juste » d’adopter une approche basée sur « des données et non sur des dates » concernant la fin du confinement. Cela montre réellement sa volonté de mettre fin à ce dossier sanitaire d’une façon bien précise : une étude approfondie des données pour savoir comment et quand il pourrait mettre fin au confinement. Il déclarait ainsi que l’Angleterre assouplira les mesures « avec prudence » ce qui montre vraiment qu’une décision mûrement réfléchie sera énoncée. Rappelons que dès lundi prochain il dévoilera une feuille de route dans laquelle il exposera la démarche à suivre.

D’ailleurs, concernant les effets du confinement, une étude de l’Imperial College London montre que durant la période allant du 4 au 13 février, 51 personnes sur 10 000 étaient infectées du virus, contre 157 sur 10 000 dans la période allant du 6 au 22 janvier. En un mois, le confinement britannique a donc réduit l’incidence du virus de deux tiers. Cette étude est une des plus surveillée du pays et il est donc évident que le gouvernement s’appuiera sur ces chiffres pour prendre ses décisions lundi.

USD

Eric Rosengren, le Président de la Fed de Boston, déclarait hier que l’inflation ne devrait pas atteindre l’objectif moyen de 2% visé par la Réserve fédérale au moins jusqu’à 2022. Il estime également que d’ici quelques mois « nous allons constater une reprise de l’inflation » et que « ce que nous voulons vraiment pour l’inflation c’est que son taux se maintienne à un niveau soutenu de 2% ».

Aux États-Unis les tempêtes hivernales ont semé la discorde dans la campagne de vaccination, empêchant des livraisons et forçant l’annulation de milliers d’injections dans le pays. Ce mercredi, les centres de contrôle et de prévention des maladies ont déclaré que les États seraient confrontés à de sérieux retards dans la réception des doses car des coupures de courant et des conditions routières dangereuses entravent les livraisons. Bill de Blasio, le Maire de New York, déclarait de son côté que les doses attendues cette semaine ont été retardées par les conditions météorologiques dans d’autres parties du pays, ce qui a obligé la ville à reporter plus de 30 000 rendez-vous de vaccination.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13h30 : Compte-rendu de la réunion de politique monétaire de la BCE (EUR)
14h00 : Discours de Brainard (Fed) (USD)
14h30 : Permis de construire (USD)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)
14h30 : Indice manufacturier de Philadelphie (Fed) (USD)
16h00 : Discours de Bostic (Fed) (USD)
17h15 : Discours de Schnabel (BCE) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.