19/06/2020

L’importante visite de Macron au Royaume-Uni


EUR

L’INSEE publiait aujourd’hui ses estimations relatives à la dette publique pour le premier trimestre 2020. Cette dernière est ainsi montée de 98.1% à fin 2019 à 101.2%. C’est sa plus forte hausse depuis le deuxième trimestre 2009. Mais ce n’est que le début d’un long périple, puisque celle-ci est attendue à près de 121% du PIB pour fin 2020 d’après le gouvernement.

L’événement majeur de la journée sera bien sûr la visioconférence réunissant les Vingt-Sept, qui débattront du plan de relance de 750 milliards d’euros présenté fin mai par la Commission Européenne.

GBP

En ce 80ème anniversaire de l’Appel du 18 juin, Boris Johnson accueillait Emmanuel Macron au 10 Downing Street pour le premier voyage international du Président français depuis l’entrée en vigueur du confinement en France. Une rencontre qui respectait les règles de distanciations sociales ! Au-delà du symbolisme historique, les minutes de la réunion étaient axées sur deux sujets majeurs: l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE ainsi que l’assouplissement de la quarantaine britannique pour tout voyageur arrivant sur le territoire.

Concernant les négociations commerciales, le Premier Ministre britannique s’est déclaré très optimiste quant à un potentiel accord malgré la fastidieuse progression des échanges. Johnson se félicitait d’ailleurs de s’être conjointement mis d’accord avec le bloc pour “intensifier les pourparlers en juillet”.

Pour la quarantaine, cette dernière fait toujours polémique sur le territoire national. Elle est jugée inefficace d’un point de vue sanitaire mais ravage le secteur du tourisme britannique. Emmanuel Macron n’a d’ailleurs pas manqué de le rappeler à son homologue, en plaidant la cause des entreprises du secteur du tourisme d’outre-Manche. Comme une coïncidence, on apprenait hier soir par la Daily Telegraph que Boris Johnson devrait annoncer d’ici le 29 juin des accords avec un nombre restraint de pays pour “ouvrir les couloirs aériens”. Il s’agit de comprendre que les voyageurs en provenance de ces pays ne seront pas concernés par une quarantaine. Une marche arrière de plus au palmarès du gouvernement britannique dans la gestion de la crise, mais qui sera bienvenue.

Enfin, comme attendu la Bank of England ajoutait 100 milliards de livres sterling à son programme d’assouplissement quantitatif. Huit membres sur neuf du comité de politique monétaire ont ainsi voté en faveur de cette mesure. Le Gouverneur de l’institution, Andrew Bailey, déclarait qu’avec “la levée des mesures mises en place, nous constatons une reprise de l’activité. Nous ne voulons cependant pas nous réjouir trop vite.” Il a également mis un terme au spéculation que la banque centrale pourrait mettre en place des taux d’intérêt négatifs pour la première fois depuis sa création il y a 326 ans. “Ce n’est pas une décision qui aurait du sens pour le moment”.

USD

Donald Trump annonçait très offensivement hier sur Twitter envisager un “découplage complet” entre les États-unis et la Chine. Une déclaration parmi tant d’autres dans l’escalade des tensions sino-américaines. Rappelons que le Président américain est actuellement en grande difficulté dans les sondages, notamment pour sa gestion de la pandémie et des mouvements de protestation. S’il n’était pas réélu, la posture des États-Unis face à la Chine pourrait ne pas changer pour autant. Joe Biden accusait récemment l’actuel Président d’être trop laxiste avec l’Empire du Milieu concernant le COVID-19.

Anthony Fauci, l’expert en maladies infectieuses de la Maison Blanche, nous apprenait également hier qu’un nouveau confinement n’était actuellement pas nécessaire malgré le rebond de cas de Coronavirus constaté aux États-Unis.

Nous attendrons aujourd’hui de nombreux discours de membres de la Fed: Rosengren, Quarles, Mester et surtout Powell, son Président.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h00 : Sommet des dirigeants de l’Union Européenne (EUR)
16h15 : Discours de Rosengren (Fed) (USD)
18h00 : Discours de Quarles (Fed) (USD)
19h00 : Discours de Powell (Fed) (USD)
19h00 : Discours de Mester (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.