03/09/2020

Les yeux rivés sur le plan de relance français de 100 milliards d’euros !


EUR

Le bilan européen du Coronavirus en ce début septembre annonce une fin d’année compliquée pour le Vieux Continent. La France, qui recensait hier 7 017 cas, et l’Espagne, avec 8 581 cas, présentent les résultats les plus inquiétants.

Ce matin la France lancera après le Conseil des Ministres son plan de relance de 100 milliards d’euros, qui est dans les tuyaux depuis quelques semaines maintenant. Un programme ambitieux, qui représente 4% du PIB français. Celui-ci « vise à faire en sorte que l’économie ne s’effondre pas et que le chômage n’explose pas », déclarait ainsi Jean Castex aux micros de RTL. L’objectif : revenir aux niveaux économiques d’avant-crise d’ici 2022. 35 milliards d’euros seront consacrés à la compétitivité, 30 milliards à la transition écologique et 25 milliards à l’emploi.

Nous attendrons en fin d’après-midi un discours d’Isabel Schnabel, membre du directoire de la Banque Centrale Européenne.

GBP

Au Royaume-Uni le nombre de cas de COVID-19 continue d’augmenter également puisque le bilan de la journée d’hier s’élève à 1 508, soit 213 cas de plus que la veille. Dans sa lutte contre le virus le gouvernement britannique a finalement décidé de maintenir les restrictions locales imposées dans certaines zones dans la région de Manchester, au nord de l’Angleterre, qui devaient initialement être levées hier.

Par ailleurs, le Secrétaire d’État à la Santé Matt Hancock déclarait ce matin qu’une décision serait prise demain concernant l’éventuelle réintroduction d’une quarantaine qui concernerait les voyageurs en provenance du Portugal. Pour rappel ces derniers étaient soumis à de telles mesures avant qu’elles ne soient levées il y a deux semaines.

Sur un tout autre sujet, les négociations commerciales entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni ne semblent toujours pas avancer. Michel Barnier, négociateur en chef pour le bloc, multiplie les ultimatums. Il déclarait encore une fois hier, lors d’une conférence organisée par l’Institute of International and European Affairs, qu’un accord devait être conclu d’ici fin octobre pour qu’il puisse entrer en vigueur d’ici le 1er janvier 2021, dès la fin de la période de transition.

Nous attendrons cet après-midi un discours d’Andrew Bailey, gouverneur de la Bank of England.

USD

La Présidente de la Fed de Cleveland Loretta Mester revenait hier sur le récent changement de cap qui guidera à l’avenir la politique monétaire de la banque centrale américaine. Elle réitérait qu’un emploi fort ne sera à l’avenir pas suffisant pour justifier une normalisation de la politique monétaire, en l’absence de signes inflationnistes convaincants. C’est d’ailleurs plus ou moins le même discours que tenait John Williams, Président de la Fed de New York, plus tôt dans la journée, où il annonçait que la Fed « surveillait un ensemble d’indicateurs, et pas seulement l’emploi ».

Nous attendrons en début d’après-midi les inscriptions hebdomdaires au chômage et la balance commerciale. Viendront ensuite un discours de Charles Evans, Président de la Fed de Chicago, ainsi que les chiffres PMI des services. Rappelons qu’il y a deux jours ces mêmes PMI (mais relatifs au secteur manufacturier) participaient activement à un renfort du dollar. Affaire à suivre !

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)
14h30 : Balance commerciale (juillet) (USD)
15h45 : PMI services (août) (USD)
16h00 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)
17h00 : Discours de Schnabel (BCE) (USD)
19h00 : Discours d’Evans (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.