15/06/2020

Les craintes d’une deuxième vague s’intensifient


EUR

L’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas annonçaient samedi avoir signé un contrat avec AstraZeneca portant sur la fourniture de 400 millions de doses du vaccin contre le COVID-19 qu’elle développe actuellement en collaboration avec l’université d’Oxford. L’expérimentation est en phase avancée et une première tranche sera disponible d’ici la fin d’année. Par ailleurs, le laboratoire pharmaceutique britannique déclarait qu’il ne réaliserait pas de bénéfices sur celui-ci puisqu’il les fournira à prix coûtant durant l’épidémie. D’autres pays européens pourront rejoindre l’accord aux mêmes conditions, indiquait une source du Ministère de la Santé italien.

Hier soir, Emmanuel Macron tenait sa quatrième allocution depuis l’éclatement de la pandémie. Tous les départements, à l’exception de la Guyane et Mayotte sont désormais classés en vert. “Nous allons pouvoir tourner la page du premier acte, en quelque sorte, de la crise que nous venons de traverser” déclarait-il. Réouverture des crèches, écoles, collèges avec présence obligatoire à partir du 22 juin, remise en service des cafés et restaurants en Île-de-France, autorisation des visites en Ehpad… L’heure est plus que jamais à l’accélération du déconfinement. Annonce importante: le gouvernement n’envisage pas d’augmentation des impôts pour financer les dépenses liées à la crise.

Ce début de semaine marque également la réouverture de la plupart des frontières intra-européennes.

GBP

Annonce symbolique ! Hier le Ministre des Finances Rishi Sunak déclarait à l’antenne de la BBC que le gouvernement songeait à assouplir la quarantaine de deux semaines imposée aux voyageurs entrant au Royaume-Uni actuellement. De nombreux lobbies, notamment ceux des transports et du tourisme, font pression sur l’exécutif en raison de l’impact économique irréaliste engendré par cette mesure. Les derniers chiffres en vigueur font état de 26 décès supplémentaires liés au Coronavirus sur les dernières 24 heures, le plus faible bilan depuis le 22 mars. Pour autant, le déconfinement britannique a plusieurs semaines de retard sur ses voisins du Continent.

Le rendez-vous majeur de la journée, c’est la vidéo-conférence entre Boris Johnson, Ursula von der Leyen (la Présidente de la Commission Européenne) et d’autres leaders européens, vis-à-vis d’un échange pour un accord commercial. C’est la première intervention du Premier Ministre britannique dans les négociations depuis que le Royaume-Uni a quitté le bloc en janvier. Alors que les négociations sont au point mort depuis des mois, nous attendons de réelles avancées avec l’implication directe des décisionnaires du dossier.

USD

On la redoutait, et il semblerait qu’elle se montre déjà. C’est bien les craintes d’une deuxième vague de Coronavirus qui terrorise les marchés depuis quelques jours. L’aversion pour le risque plombe les marchés financiers et est favorable aux valeurs refuges, comme le dollar.

Ansi, dimanche la Chine enregistrait un rebond des nouveaux cas (57). C’est le plus haut chiffre quotidien depuis le mois d’avril. On remarque notamment l’apparition d’un nouveau foyer dans le marché de gros de Xinfadi, à Pékin, qui a entraîné sa clôture immédiate et le confinement de 11 zones résidentielles locales. Le Japon confirmait lui dimanche 47 nouveaux cas dans la capitale, le plus haut bilan depuis le 5 mai. Aux États-Unis, c’est pas moins de vingt États qui ont constaté une recrudescence des cas depuis l’assouplissement des mesures de confinement.

Pendant ce temps, le Brésil ou encore l’Inde, sont toujours ravagés par la pandémie.

Nous attendrons aujourd’hui deux discours de membres de la Fed : Kaplan et Daly.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Indice manufacturier Empire State Fed de New York (USD)
17h00 : Discours de Kaplan (Fed) (USD)
17h30 : Discours de Daly (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.