14/10/2020

« Le seul sénior qui compte pour Donald Trump c’est lui-même »


EUR

Le Président français Emanuel Macron devrait annoncer ce soir de nouvelles mesures sanitaires. Le pays enregistrait hier 12 993 contaminations au virus, en hausse par rapport aux 8 505 rapportées lundi, mais en très nette baisse en comparaison aux 26 896 de samedi et aux 16 101 de dimanche. La moyenne mobile à sept jours est quant à elle montée à 17 816, un record.

Alors que plusieurs hôpitaux locaux ont atteint le seuil de saturation et que le nombre de cas est en hausse de 60% sur une semaine aux Pays-Bas, le Premier Ministre néerlandais Mark Rutter officialisait hier un « confinement partiel » du pays, qui serait éventuellement réévalué d’ici quinze jours. Au programme notamment : fermeture des restaurants et cafés, vente interdite d’alcool et de drogues douces entre 20 heures et 7 heures du matin, limitation des réunions à domicile ainsi que des regroupements en intérieur, magasins fermés à 20h, port du masque obligatoire dans l’espace public pour les plus de 13 ans etc.

D’après une enquête Ifo, le chef de file de la recherche économique en Allemagne, la première économie de la zone euro devrait voir sa reprise économique être plus lente qu’initialement anticipé. En 2020 le PIB devrait se contracter de 5.4%, un déclin plus important que ce qui avait été annoncé en avril (4.2%). Mais c’est également les chiffres de l’année à venir qui inquiètent, puisque le pays devrait croître de seulement 4.7% en 2021, contre 5.8% prévus précédemment. Comme l’on pourrait s’en douter, c’est les secteurs les plus durement touchés par les mesures de distanciation sociale qui souffrent : restauration, tourisme, évènementiel …

Seront attendus aujourd’hui les discours de Philip Lane, économiste en chef de la Banque Centrale Européenne, et d’Andrea Enria, membre du directoire de cette même institution.

GBP

Sir Keir Starmer, chef de l’opposition travailliste, appelait hier à un reconfinement de deux à trois semaines pour casser les chaînes de transmission du virus. Selon lui, les mesures prises par Boris Johnson actuellement pour contenir le virus ne fonctionnement pas. Cependant, selon la ministre Thérèse Coffey, un reconfinement général ne serait toujours pas à l’ordre du jour.

Surprenant (ou pas), les négociations commerciales entre le bloc et le Royaume-Uni sont toujours au point mort. Les membres des deux parties rejètent la faute sur le camp adverse et la guerre tactique menée par chacun empêche l’avancée des négociations. Boris Johnson devrait aujourd’hui s’entretenir avec la Présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen. Lors de leur précédent échange la situation s’était légèrement détendue. C’est donc à l’occasion d’un sommet européen, notamment consacré au Brexit, que les deux protagonistes pourront négocier concernant les points de blocage.

Nous surveillerons dans l’après-midi l’intervention de Andy Haldane, économiste en chef de la Bank of England, à l’heure où l’institution évoque plus que jamais d’appliquer des taux directeurs négatifs.

USD

Présent en Floride, État clé pour la course à la présidentielle, et s’exprimant dans un centre communautaire pour séniors, Joe Biden critiquait Donald Trump pour qui, selon lui, les personnes âgées étaient « dispensables » au regard de sa gestion du Coronavirus. Rappelons que, si le candidat démocrate dispose de 10 points d’avance dans les sondages, il n’en compterait que 3.7 en Floride (d’après une enquête réalisée par Real Clear Politics). Donald Trump avait d’ailleurs remporté cet État lors des élections de 2016, d’une très courte victoire … grâce aux électeurs seniors notamment. « Le seul sénior qui compte pour Donald Trump c’est lui-même » attaquait ainsi le candidat démocrate !

Nous attendrons aujourd’hui deux discours de membres de la Fed : Clarida et Quarles.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h00 : Discours de Lane (BCE) (EUR)
15h00 : Discours de Haldane (BoE) (GBP)
15h00 : Discours de Clarida (Fed) (USD)
15h25 : Discours de Enria (BCE) (EUR)
16h30 : Discours de Quarles (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.