05/05/2021

L’ambitieux objectif de Joe Biden quant à la vaccination


EUR

L’Agence Européenne des Médicaments déclarait hier avoir commencé la revue du vaccin du laboratoire chinois Sinovac, le « CoronaVac », dans les conditions du réel. C’est le premier vaccin originaire de Chine qui est étudié par le régulateur européen. Ce dernier a démontré un taux d’efficacité entre 50 et 90% selon différentes études et est autorisé en Chine, en Indonésie, en Turquie et au Brésil. Il permet au système immunitaire du corps humain de générer des anticorps grâce à l’injection de versions inactives du virus SRAS-CoV-2. Sinovac a d’ailleurs annoncé en début de mois le lancement de sa troisième usine de production de CoronaVac, doublant ainsi sa capacité de production annuelle à 2 milliards de doses.

En Allemagne, le gouvernement a adopté ce mardi une ordonnance assouplissant de nombreuses restrictions pour les personnes ayant reçu les deux doses d’un vaccin. Le Parlement doit se prononcer d’ici la fin de semaine afin que cette relaxe soit effective dès ce week-end. Avec pour le moment uniquement 8% de la population concernée, il ne sera désormais plus nécessaire de fournir un test négatif pour réaliser les activités du quotidien.

GBP

Plus de 34.6 millions de personnes ont reçu la première injection du vaccin contre la COVID-19 au Royaume-Uni. Afin d’assurer la reprise des voyages internationaux la Secrétaire d’État pour le Commerce International Liz Truss a annoncé d’ici peu la publication d’une « liste verte de pays » qui officialisera les destinations qui ne seront pas concernées par une quarantaine. Celle-ci devrait être publiée avant la réouverture des voyages internationaux, qui aura lieu le 17 mai. Certaines sources estiment que cette information pourrait être rendue publique dès ce vendredi, et Truss assurait que des procédures seraient mises en place pour faciliter la sécurité lors des voyages lorsqu’ils reprendront.

D’après les propos tenus par Nadhim Zahawi ce matin, le gouvernement explorerait différentes possibilités pour que les britanniques, notamment les plus vulnérables, puissent obtenir dans les mois à venir une piqûre de rappel … au sens littéral. C’est notamment la question du choix des vaccins qui seront utilisées qui est sur la table. Zahawi estime que « les cliniciens n’ont pas encore pris leur décision pour savoir quand ils auront besoin de cette piqûre de rappel, pour soit donner davantage d’immunité, pour augmenter la durée de la protection ou contrer les variants ». D’après The Times, toutes les personnes âgées de plus de 50 ans au sein du pays pourraient se voir offrir une dose supplémentaire d’ici l’automne.

USD

Joe Biden exprimait hier sa volonté d’inoculer d’au moins une dose d’ici au 4 juillet à 70% de la population américaine, et que 160 millions des adultes soient entièrement protégés dans le même temps avec les deux doses. Cette date est symbolique puisqu’il s’agit du jour de l’indépendance des États-Unis, jour de Fête Nationale. « Maintenant que nous avons l’approvisionnement en vaccins, nous nous concentrons sur convaincre encore plus d’américains de se présenter et d’obtenir le vaccin qui est à leur disposition » expliquait Biden. « Il y a encore beaucoup de jeunes gens, particulièrement dans leur vingtaine ou trentaine, qui pensent ne pas en avoir besoin, mais je veux être le plus clair possible : vous devez le faire », ajoutait-il en vantant les mérites de la campagne d’immunisation. À ce jour, c’est 44.9% des américains qui ont reçu au moins une dose de vaccin. Les autorités américaines restent toutefois en attente de l’approbation de la FDA (ndlr : le régulateur américain) pour vacciner les adolescents. Par ailleurs, la Maison Blanche déclarait hier que les doses de vaccins allouées à des États mais restant inutilisées seraient désormais rendues disponibles à d’autres États. Actuellement, les doses ont été réparties entre chaque État par proportionnalité de leur population.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

15h30 : Discours d’Evans (Fed) (USD)
16h00 : Discours de Lane (BCE) (EUR)
17h00 : Discours de Rosengren (BCE) (EUR)
18h00 : Discours de Mester (Fed) (USD)
21h00 : Discours d’Evans (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.