01/12/2020

Introduction d’un “Passeport Vaccin” au Royaume-Uni ?


EUR

Hier le Fonds Monétaire International déclarait que les gouvernements de la zone euro et la Banque Centrale Européenne allaient devoir fournir davantage de soutien budgétaire pour éviter une plus profonde récession. En effet, la seconde vague qui a frappé la région devrait être synonyme d’une détérioration de la croissance plus rapide qu’initialement anticipé.

En Allemagne, bien que le nombre des nouvelles contaminations au COVID-19 se soit stabilisé, la chancelière Angela Merkel a mis en garde le pays ce lundi en affirmant qu’il pourrait faire face à une troisième vague dans les semaines à venir ; particulièrement en cas de négligences pendant les fêtes de fin d’année.

Le laboratoire américain Moderna déposait ce lundi les demandes d’autorisation de son vaccin contre le COVID-19 aux États-Unis et en Europe. Ce matin nous apprenions que Pfizer et BioNTech avaient aussi déposé hier auprès de l’Agence Européenne du Médicament leur demande d’autorisation pour leur vaccin développé en duo ; annonçant toujours garder espoir d’un lancement sur le Vieux Continent d’ici la fin d’année. Les deux sociétés avaient soumis leur demande américaine le 20 novembre.

GBP

Face à l’engouement concernant les vaccins contre le COVID-19 Silvana Tenreyro, membre du directoire de la Bank of England, expliquait hier que les progrès liés aux développements de vaccins n’auraient que très peu d’impact à court terme, puisque le dynamisme économique ne sera retrouvé qu’une fois ceux-ci inoculés à grande échelle. Des propos qui sont donc bien plus nuancés que ceux de son confrère Andy Haldane, l’économiste en chef de l’institution, qui annonçait la semaine dernière qu’avec les nouvelles concernant l’efficacité du vaccin les conditions sur les marchés financiers et la confiance des entreprises s’étaient améliorées.

Du côté du Brexit Michael Gove, Ministre et homme fort du gouvernement, déclarait encore ce matin que les discussions avec l’Union Européenne pourraient toujours aboutir sur un « no deal », et ce malgré « l’intensification du processus de négociation ». Terminant sur une note positive, il déclarait « fortement vouloir trouver un accord et penser pouvoir en sécuriser un ».

D’ailleurs ce même Michael Gove rassurait au passage le peuple britannique en expliquant ne pas « prévoir d’introduire un passeport vaccin » (ndlr : un document qui certifierait qu’une personne se soit faite inoculé un vaccin contre le COVID-19). Cette déclaration survient alors que le Ministre en charge des vaccins Nadhim Zadhawi déclarait hier que les personnes qui refuseraient de se faire vacciner pourraient se voir refuser l’accès aux restaurants, bars, cinémas ou encore infrastructures sportives. Des déclarations qui sont donc contradictoires et on imagine facilement qu’à ce stade aucune solution n’est exclue. Michael Gove ajoutait tout de même que « la chose la plus importante est de s’assurer qu’on vaccine autant de personnes que possible ».

USD

Le Président-élu des États-Unis Joe Biden a désigné hier Janet Yellen, l’ancienne Présidente de la Fed, pour occuper la tête du Trésor. Il dévoilait également les membres-clés de son équipe économique, dont la priorité sera d’apporter un soutien immédiat face à la pandémie. Si la nomination de Janet Yellen était confirmée par le Sénat, elle deviendrait à 74 ans la première femme à diriger le Trésor américain, après avoir été la première femme à présider la Réserve Fédérale (entre 2014 et 2018). Cette dernière aura comme lourde première tâche de faire voter un nouveau plan d’aide en faveur des plus vulnérables alors que celui en vigueur actuellement expirera prochainement.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

16h00 : Discours de Powell (Fed) (USD)
18h00 : Discours de Brainard (Fed) (USD)
18h00 : Discours de Lagarde (BCE) (EUR)
19h15 : Discours de Daly (Fed) (USD)
21h00 : Discours d’Evans (Fed) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.