16/10/2020

Coronavirus : l’OMS craint un bilan “quatre à cinq” fois supérieur en Europe


EUR

Ce jeudi la branche européenne de l’Organisation Mondiale de la Santé a affirmé que la pandémie de Coronavirus était « très préoccupante, sans être similaire à mars-avril », tout en insistant que des niveaux de mortalité « quatre à cinq fois supérieurs à ceux d’avril pourraient survenir d’ici janvier si des stratégies prolongées d’assouplissement des restrictions étaient menées ». De quoi une nouvelle fois inquiéter les citoyens du Vieux Continent, lourdement touchés par la première vague de la pandémie, et pour qui le spectre d’un reconfinement pourrait resurgir…

Au lendemain de l’annonce choc du couvre-feu imposé par le Président français Emmanuel Macron, le gouvernement détaillait les nouvelles mesures prises pour lutter contre l’épidémie. Parmi ces mesures le Premier Ministre Jean Castex a souligné que tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés entre 21h et 6h dans les zones de couvre-feu, à l’exception des établissements de santé, médico-sociaux ou encore des restaurants pratiquant la livraison à domicile. Ce dernier ajoute également que toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, seront interdites sur l’ensemble du territoire. Cette restriction s’appliquait jusqu’alors aux seules zones en alerte maximale.

GBP

Nouvelle montée des tensions pour les négociateurs du Brexit hier ! Réunis lors d’un sommet consacré au Brexit ce jeudi, les dirigeants de l’Union Européenne sont déterminés à résister au coup de pression donné par le Premier Ministre britannique Boris Johnson, qui laisse planer la menace d’un arrêt des négociations. Dans les conclusions retracées hier soir les représentants du bloc constatent avec une grande inquiétude que les progrès réalisés sur les questions clés qui les intéressent ne sont toujours pas suffisants pour qu’un accord soit conclu. Emmanuel Macron a surpris en se disant « prêt à un non-accord » avec Londres « s’il n’y a pas de bons termes trouvés à l’issue de ces négociations ». Parmi les sujets sensibles, il a évidemment cité en premier lieu la pêche puisque la France est l’un des pays les plus concernés par ce dossier en raison de l’activité des pêcheurs français du nord-ouest dans les eaux britanniques.

Boris Johnson s’exprimera publiquement aujourd’hui à ce sujet dans ce qui pourrait être la dernière ligne droite. Malgré la position très dure et confiante du Royaume-Uni, un « no deal » serait terrible pour l’économie locale, déjà mise à mal par la crise sanitaire.

Nous apprenons également hier que le gouvernement relevait le niveau d’alerte sanitaire pour la capitale londonienne et sept autres zones en Angleterre. Ainsi, près de onze millions d’habitants supplémentaires sont concernés par des restrictions accrues.

USD

Pour cette élection présidentielle pour laquelle plus de 17.5 millions d’américains ont d’ores et déjà voté de façon anticipée, les deux partis multiplient les actions politiques à seulement quelques semaines de la date butoir du 3 novembre. Hier, les candidats étaient simultanément à la télévision lors de sessions de questions/réponses. Certains électeurs, ironiquement, souligneront le fait que les déclarations étaient plus audibles que lors de leur face-à-face d’il y a quelques semaines ! Le virus a évidemment été le sujet principal de la soirée. Ce concernant, le Président américain a été bousculé par l’hôte du débat, notamment sur la question du masque dont on sait qu’il a été un fervent négationniste pendant une longue période. Trump, fidèle à lui-même, a encore expliqué que tout ceci est arrivé « à cause de la Chine ». Joe Biden, lui, n’a pas manqué de rappeler que son adversaire a conseillé « des choses folles » comme s’injecter de la javel.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Ventes au détail (USD)
15h15 : Production industrielle (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.