18/12/2020

Brexit : “L’heure de vérité est arrivée !”


EUR

A l’approche des fêtes de fin d’années, l’Europe est toujours plongée dans seconde vague de coronavirus, et l’Espagne, qui avait pourtant été le 1er pays ayant réussi à contrôler sa propagation, a été prise à revers par encore une nouvelle vague, malgré des semaines d’amélioration des taux de contagion. Le gouvernement espagnol réfléchi dès lors à mettre en place de nouvelles mesures restrictives et attend à l’instar des pays européens l’autorisation de pouvoir vacciner sa population.

En France, l’immunologiste Jean-François Delfraissy a indiqué que le pays ne retournerait à la vie normale qu’à l’automne 2021. En effet, malgré l’espoir suscité par le plan de vaccination de masse du gouvernement n’est pas aussi réaliste qu’estimée initialement du fait de la lente production du vaccin.

Par ailleurs, à l’approche des fêtes de fins d’années, la France déclare 18 254 nouveaux cas de covid-19 pour la journée d’hier, au-delà une nouvelle fois de la limite établie par le gouvernement.

GBP

Alors que le niveau d’alerte de contamination est au maximal dans la capitale britannique, le Royaume-Uni souhaite permettre aux citoyens de passer les fêtes dans les meilleures conditions possibles. Effectivement, le premier ministre Boris Johnson s’est exprimé hier, afin d’indiquer qu’entre les 23 et 27 Décembre prochain, il y aurait un assouplissement des mesures restrictives. Cette nouvelle mesure permettrait à 3 foyers de se réunir en intérieur comme à l’extérieur, afin de passer les fêtes ensemble. Les régions à l’Est et au Sud-Est de l’Angleterre seront cependant confrontées aux mesures sanitaires les plus strictes dès ce samedi.

Cette crise sanitaire aurait un tel impact au Royaume-Uni que l’organisation mondiale UNICEF a mis en place, pour la 1ere fois en 70 ans, un programme d’aide urgent afin de nourrir les enfants les plus impactés la crise.

Quant au Brexit, Ursula Von Der Leyen a indiqué hier durant un discours devant le parlement Européen, qu’il existerait un « un passage étroit », qui permettrait d’éventuelles négociations. Ce matin, Michel Barnier pressait le Royaume-Uni en déclarant que le moment de vérité était arrivé et qu’il ne restait seulement que quelques heures pour trouver un accord.

USD

Alors qu’une campagne de vaccination a été lancée cette semaine aux Etats-Unis, le pays a hier connu ses pires chiffres avec 247 403 nouveaux contaminés et 3 656 morts. Sachant que le vaccin prendra quelques temps à agir, nous ne pouvons qu’espérer que les choses s’améliorent très rapidement.

A quelques jours de la date limite ce vendredi, le congrès américain se rapprocherait d’un projet de loi d’aide au coronavirus à hauteur de 900 milliards de dollars. En effet, les négociateurs seraient en train de « clôturer » la mise en œuvre de ce programme qui servira à assister les citoyens les plus démunis.

De plus, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis continue. Cette fois les Etats-Unis souhaitent ajouter plusieurs dizaines d’entreprises chinoises sur la liste de noire commerciale. La réaction de Pékin ne s’est pas faite attendre indiquant que les Etats-Unis devait arrêter les « oppressions injustifiée » envers les entreprises étrangères.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Balance des paiements courants (T3) (USD)
15h00 : Discours de Enria de la (BCE) (EUR)
16h30 : Discours de Brainard (FED) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.