07/06/2021

Boris Johnson veut vacciner le monder entier d’ici fin 2022


EUR

C’est le cheval de bataille de l’Union Européenne depuis plusieurs années maintenant ! Les Ministres des Finances du G7 sont enfin parvenus samedi à un accord historique sur la taxation des plus grandes entreprises mondiales. Ainsi, a été convenu de mettre en place un taux d’imposition minimum de 15% pour les multinationales. Dans les faits, si une entreprise paye des faibles impôts dans le pays où elle réside, les États membres de l’accord pourront demander de payer le complément jusqu’aux 15%. Selon le Président français Emmanuel Macron, cet accord « représentera au moins 50 milliards d’euros de recette en plus tous les ans pour l’Union Européenne ». Rappelons que le bloc comptait sur cette source de revenus supplémentaire pour contrebalancer les coûts induits par la crise sanitaire.

GBP

Le Premier Ministre britannique Boris Johnson a appelé ce samedi les dirigeants du G7 à s’engager à vacciner le monde entier contre le COVID-19 d’ici la fin 2022. Cet accord pourrait prendre forme cette semaine, dans le cadre du premier sommet en personne depuis presque deux ans, qui réunira les dirigeants de la France, l’Allemagne, l’Italie, des États-Unis, du Japon, du Canada et l’Union Européenne. « Vacciner le monde entier d’ici la fin de l’année prochaine serait le plus grand succès de l’Histoire médicale » déclarait ainsi Johnson dans un communiqué. Si les nations les plus riches ont atteint un stade avancé dans la vaccination, les experts estiment que tant que l’immunisation ne sera pas mondialisée, le virus continuera à se propager et à muter. Rappelons que pour le moment le Royaume-Uni a commandé plus de 500 millions de doses de vaccins, pour une population de 67 millions d’habitants, et que le pays s’est engagé à donner toutes les doses dont il n’aura pas besoin.

Si ce sommet du G7 devrait être un moment d’union entre les plus grandes puissances mondiales, certaines pièces pourraient être avancées sur l’échiquier géopolitique mondial. Ainsi, selon les informations du Times, le Président américain Joe Biden pourrait mettre en garde Boris Johnson quant à sa posture vis-à-vis de l’accord négocié avec l’Union Européenne pour l’Irlande du Nord dans le cadre du Brexit. Alors qu’une solution avait été trouvée à ce puzzle complexe, le Royaume-Uni estime que le protocole ne serait pas viable dans son aspect actuel sur le long terme. Biden, qui est fier de ses origines irlandaises, utilisera donc ce rendez-vous pour exprimer son soutien au protocole en place et demandera à Johnson de le respecter. En contrepartie, il exigera de l’Union Européenne une approche moins « bureaucratique » et plus flexible quant à l’implémentation de l’accord. Dans un contexte où le Royaume-Uni serait favorable à une entente commerciale avec les États-Unis pour contrebalancer les séquelles économiques du Brexit, il s’agirait de ne pas se mettre Biden à dos !

À ce sujet, les relations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne ne sont pas au beau fixe. L’ambassadeur du bloc au Royaume-Uni déclarait dimanche à la Times Radio que le niveau de confiance entre les deux puissances était faible. Pour le négociateur en chef du Royaume-Uni David Frost « l’Union Européenne a besoin de solutions pragmatiques pour trouver des solutions entre amis, pas d’imposer ses règles », écrivait-il dans un bulletin d’opinion publié dans le Financial Times.

USD

L’ancien Président américain Donald Trump s’est montré particulièrement virulent samedi lors d’un discours en Caroline du Nord. Il a ainsi attaqué le conseiller du gouvernement pendant la pandémie, le docteur Anthony Fauci, dans sa gestion de la pandémie. « C’est un bon communiquant, mais pas un bon docteur » a-t-il ainsi déclaré, en ajoutant qu’il « a eu tort sur presque toutes les problématiques et aussi sur Wuhan ». Trump a aussi demandé réparation à la Chine, et lui demandant de payer un milliard de milliard aux États-Unis en dommages et intérêts. Selon lui, les pays du monde devraient même aller jusqu’à annuler leur dette envers Pékin !

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h30 : Confiance des consommateurs en Espagne (EUR)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.