16/07/2020

Boris Johnson malmené par le Labour Party


EUR

Nous attendons aujourd’hui l’actualisation de la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne, ainsi qu’une allocution de Christine Lagarde qui suivra à 14h30. Les investisseurs s’attendent à un statu quo monétaire, si l’institution applique les propos tenus la semaine dernière par sa Présidente. Cette dernière jugeait qu’il était nécessaire “d’évaluer en détail l’impact” de ce qui avait été entrepris jusqu’ici. Également, rappelons que nous attendons un sommet européen majeur ces 17 et 18 juillet, qui s’articulera autour du plan de relance de 750 milliards d’euros. Il semble donc peu probable que la Banque Centrale Européenne n’agisse avant.

GBP

Hier, Boris Johnson se confrontait au traditionnel exercice hebdomadaire des “PMQs” (Prime Minister’s Questions), une session de questions/réponses se déroulant à la chambre basse du Parlement britannique.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le Premier Ministre a été malmené par Keir Starmer, le chef de file du parti Travailliste. Il a notamment été interrogé par celui-ci à propos d’un rapport de 79 pages co-écrit par 37 experts et publié cette semaine. Ce rapport modélise les pires scénarios envisageables liés à l’évolution du COVID-19 pour cet hiver. Or, Boris Johnson avouait hier ne pas avoir pris connaissance de cette étude … qui avait pourtant été commandée par le Gouvernement directement ! On y apprend notamment que la résurgence du virus cet hiver pourrait être la cause de 120 000 victimes supplémentaires au Royaume-Uni, soulignant ainsi l’importance de la préparation à venir pour ces prochaines semaines. “Il est très inquiétant que le Premier Ministre n’ait pas pris la peine de lire cette étude” déclarait ainsi le Porte-Parole de Keir Starmer.

Autre annonce de cette session de PMQs : la promesse faite par Boris Johnson, encore une fois poussée par l’opposition travailliste, d’entreprendre une enquête indépendante relative à la gestion de la pandémie par le gouvernement en place. Le Premier Ministre déclarait ainsi : “comme je l’ai dit plusieurs fois, je ne pense pas qu’en plein milieu de notre bataille ce soit le moment adéquat pour gâcher du temps à faire un audit. Mais bien sûr, nous chercherons à tirer des leçons de cette pandémie pour le futur, et nous ferons le nécessaire pour faire un audit indépendant de ce qu’il s’est passé”.

Rappelons que le Royaume-Uni enregistre toujours les bilans quotidiens les plus élevés d’infections et de décès en Europe.

Ce matin paraissaient les chiffres du marché de l’emploi britannique. Alors qu’en façade le taux de chômage baissait en mai à 3.9%, aidé par le système de chômage partiel, la réalité est tout autre. Si l’on s’attarde aux chiffres du nombre d’heures travaillées, on constate qu’il enregistre sa plus forte chute historique. Entre mars et mai les salariés travaillaient ainsi en moyenne 5.5 heures de moins par semaine. Le total d’heures travaillées à l’échelle nationale atteint ainsi sont plus bas niveau depuis 1998. L’ampleur des dégâts est 3.6 fois plus importante que ce qui avait été constaté lors de la crise des Subprimes en 2009 !

Nous attendrons en début d’après midi un discours de Haldane, membre du comité de politique monétaire de la Bank of England, et Bailey, gouverneur de cette même institution.

USD

Alors que la croissance chinoise semble repartie au deuxième trimestre, avec une lecture annualisée à 3.2% (au-delà des attentes fixées à 2.5%), il semblerait que les tensions sino-américaines se ressentent de nouveau sur les marchés. On apprenait encore hier par le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo que les États-Unis imposeraient des restrictions sur les visas aux employés des entreprises technologiques chinoises, comme Huawei, qui sont soupçonnées de faciliter les atteintes aux droits de l’homme.

Pour le moment, cela ne semble pas être valorisé dans le prix du dollar, qui souffre toujours de l’optimisme en vigueur sur les marchés et du différentiel de situation sanitaire entre les États-Unis et l’Europe.

Nous attendrons en début d’après-midi les données sur les inscriptions hebdomadaires au chômage.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

12h45 : Discours de Haldane (BoE) (GBP)
13h15 : Discours de Bailey (BoE) (GBP)
13h45 : Décision de la BCE sur les taux d’intérêts (EUR)
14h30 : Conférence de presse de la BCE (EUR)
14h30 : Inscriptions hebdomadaires au chômage (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.