26/06/2020

Allemagne : taux de contamination au plus bas depuis 3 semaines


EUR

Excellente nouvelle en Allemagne hier : l’institut de santé publique Robert Koch annonçait que le R0 chutait jeudi à un niveau de 0.59, contre 0.72 la veille. C’est le plus bas niveau observé depuis trois semaines pour le taux de contamination, qui était même monté à 2.88 la semaine dernière en raison d’explosions locales de la pandémie. Ce matin, les autorités enregistraient 500 nouveaux cas, contre 391 jeudi.

Lors de son intervention d’hier Yves Mersch, membre de la Banque Centrale Européenne, déclarait que si les marchés financiers se calmaient l’institution n’aura pas besoin d’utiliser la totalité des 1350 milliards d’euros promis dans le cadre de son plan de relance. Une annonce majeure, à mettre en parallèle avec les propos tenus ce matin par Christine Lagarde sur la crise économique engendrée par la Coronavirus : “nous avons probablement passé le point bas” disait-elle, tout en tempérant ses propos en affichant “une certaine appréhension car une deuxième vague est possible”.

Enfin, on notera ce matin l’excellent chiffre de la confiance des consommateurs français en ce mois de juin. L’hexagone assume pleinement son rôle de chef de file économique de l’Europe avec un déconfinement qui semble remplir tous les objectifs économiques fixés. De quoi célébrer la réouverture de la Tour Eiffel, qui a vécu la plus longue fermeture de son histoire, pendant 104 jours !

GBP

Le prochain cycle des négociations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne commence lundi. Pour la première fois depuis l’éclatement de la pandémie en mars, celles-ci se dérouleront en présentiel. David Frost, négociateur en chef pour le Royaume-Uni, a cependant d’ores-et-déjà mis en garde son homologue européen : il n’acceptera pas de clause qui autoriserait l’UE à répondre par des barrières tarifaires si le Royaume-Uni venait à mettre en place des lois qui servent ses intérêts. Selon lui la souveraineté nationale, les lois et les territoires de pêches “ne rentrent pas dans le cadre des négociations”. Le rumeurs veulent que Boris Johnson souhaiterait un accord commercial restraint qui se concentrerait sur certains sujets clés, alors que le bloc européen pousserait lui pour une alliance qui engloberait les transports, la pêche, la sécurité et autres domaines divers.

USD

Encore une fois le nombre de nouveaux cas décelés ce jeudi aux États-Unis frôlaient avec les records historiques constatés en avril. Si la stratégie de tests de grande envergure y est probablement pour beaucoup, des experts estiment que c’est également en raison d’un retour en force du virus. On observe notamment une hausse dans la mortalité et le nombre d’hospitalisations.

Hier était publié le PIB américain pour le premier trimestre, en contraction de 5%. Les économistes prévoient que les chiffres du second trimestre seront bien pires. On observait également, comme à l’accoutumé, le nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage, qui sont tombées à 1.48 millions contre “seulement” 1.25 millions attendues par les analystes. Signe que de nombreuses entreprises continuent d’être en grande difficulté outre-Atlantique.

Enfin, Raphael Bostic, Président de la Fed d’Atlanta, déclarait hier que même si une potentielle seconde vague de Coronavirus se développait graduellement, cela pourrait pousser les consommateurs vers un nouveau confinement.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

14h30 : Revenus des ménages (mai) (USD)
16h00 : Indices Michigan (juin) (USD)


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.