07/04/2020

Coronavirus: guide de gestion du risque de change pour les entreprises effectuant des paiements internationaux


À l’heure où la pandémie de Covid-19 impose des restrictions toujours plus marquées sur nos vies quotidiennes, l’entraide et la sécurité restent une priorité absolue pour la société. Mais quel est l’impact économique de cette crise de santé publique sans précédent ? Chez RationalFX, nous sommes bien conscients que les temps sont particulièrement difficiles pour toutes les entreprises qui effectuent des paiements internationaux, quelle que soit leur taille. Ainsi, nous mettons notre expertise et notre expérience à votre service pour vous aider à naviguer à travers ces territoires inconnus. 

Les entreprises doivent rester optimistes et adopter une approche proactive pour assurer leur résilience opérationnelle. Pour certains détaillants par exemple, la situation s’avère plutôt favorable. Alors que nous apprenons à vivre en confinement, ces commerces connaissent un véritable essor. Les articles les plus populaires actuellement auprès des consommateurs incluent notamment les livres et les jeux, qui sont des divertissements parfaits pour la maison, ou encore les vélos et le matériel d’entraînement, qui nous aident à rester en forme. 

Heureusement il n’y a pas que des mauvaises nouvelles, même pour les entreprises aux activités transfrontalières. Les répercussions économiques liées à la pandémie ont propulsé la volatilité des taux de change à des sommets puisque les marchés enregistrent des fluctuations supérieures à celles de la crise financière de 2008. Il est alors impératif de gérer les risques associés à ces variations et de capitaliser sur les opportunités offertes par les mouvements favorables du marché. Après tout, dans le monde imprévisible des taux de change, une perte pour une devise équivaut toujours à un gain pour une autre.  

Pourquoi le coronavirus a-t-il autant affecté le marché des devises ?

Alors que le coronavirus gagne progressivement toutes les régions du monde, les gouvernements gèlent un à un des pans entiers de l’économie et confinent les populations pour freiner l’épidémie. Même si ces restrictions sont nécessaires, elles perturbent les chaînes d’approvisionnement et mettent de nombreuses entreprises au point mort. Du côté des ménages, la demande et le pouvoir d’achat s’effondrent. Tous les ingrédients sont réunis pour une inévitable récession.

Dans le monde entier la crainte d’un nouvel effondrement économique a donc poussé de nombreux gouvernements et banques centrales à prendre des mesures historiques d’un point de vue budgétaire, fiscal et monétaire. Par exemple, Donald Trump a signé le plus grand programme de stimulus économique de l’histoire des États-Unis tandis que la Banque d’Angleterre a fortement baissé ses taux d’intérêt. Introduites pour aider les agents économiques à survivre à la crise actuelle, ces mesures d’urgence ont forcément chamboulé le marché des devises.

Les taux de change fluctuent constamment en réponse à l’ensemble des facteurs économiques, tels que les taux d’intérêt, l’inflation ou encore le PIB. C’est donc sans surprise que les bouleversements économiques sans précédent entraînés par la pandémie de Covid-19 ont laissé le marché des devises sens dessus dessous.

Les devises refuges dynamisées par le coronavirus

Il existe une poignée de devises d’élite qui font invariablement l’objet d’une demande accrue en période d’incertitude économique. Surnommées « devises refuges », elles restent généralement stables car elles sont les monnaies de pays dont l’économie est historiquement solide et vigoureuse. Avec la pandémie de Covid-19, ces monnaies sont donc devenues gages de stabilité et voient leur cote de popularité augmenter. Leur valeur augmente en conséquence.

Le yen japonais, le franc suisse et le dollar américain sont les trois devises refuges majeures ayant enregistré une hausse de leur valeur durant cette crise sanitaire. Pour autant, l’Histoire nous montre qu’il n’y aucune garantie absolue sur les marchés financiers! En l’occurence, le 20 mars 2020, le dollar américain connaissait sa hausse hebdomadaire la plus importante depuis la crise financière de 2008, résultat direct des politiques économiques et budgétaires adoptées pour combattre l’épidémie de coronavirus. Un constat dressé seulement deux semaines après que la devise ait enregistré sa baisse la plus importante depuis … 2009.

Dans ce contexte de crise, quels éléments expliquaient donc la baisse du dollar américain, pourtant devise refuge par excellence ? La réponse est simple. Les entreprises et les banques, craignant une éventuelle pénurie de billets verts, avaient préalablement fait le plein de dollars américains pour subvenir à leurs dettes et maintenir un niveau d’activité maximal pendant la pandémie. Mais à l’annonce des promesses historiques de déboursements faites par le gouvernement, les craintes se sont totalement estompées et ont donc entraîné un flux massif de vente de dollars américains. L’humeur d’aversion au risque s’est également tempérée, stimulant la demande pour d’autres devises jugées plus risquées par les investisseurs.

Malheureusement, l’optimisme généré par les différents programmes de relance économique mondiaux est vite retombé en raison du spectre de la récession qui plane sur la liste toujours plus longue des pays paralysés par le coronavirus. Il n’a donc pas fallu très longtemps pour que le statut de valeur refuge du dollar américain le propulse en tête de liste des devises les plus performantes du moment.

Stratégie de gestion des risques de change

La crise actuelle du Covid-19 a mis en lumière l’importance d’adopter une approche proactive de la gestion des risques de change. Se contenter d’espérer que le marché évoluera éventuellement favorablement aux besoins de votre entreprise pourrait la laisser exposée et vulnérable à l’influence économique de la pandémie. En revanche, une stratégie bien planifiée et correctement déployée pourra atténuer l’impact des risques associés aux fluctuations du marché des devises sur vos finances. Cela permettra à votre entreprise de garantir ses taux de change afin de sécuriser ses marges. 

Il n’existe pas d’approche universelle dans la gestion du risque de change, donc envisagez de faire appel à un spécialiste comme RationalFX qui vous aidera à élaborer une stratégie de change sur-mesure, en fonction des risques et des besoins qui vous sont propres. Nos experts vous aideront à comprendre et aborder au mieux l’évolution des conditions de marché impliquée par le coronavirus.

Outils de gestion des risques de change

RationalFX dispose d’un large éventail de solutions pour déployer la stratégie la plus complète possible. Chaque stratégie doit être élaborée en fonction des besoins uniques de chaque entreprise. Pour y parvenir, il s’agira de combiner les outils adéquats. Voici quelques exemples des outils que nous mettons à votre disposition.

  • Contrat à terme : garantissez le coût de vos futurs paiements internationaux à l’aide d’un contrat à terme. Cet outil vous permet de réserver une enveloppe de devises d’un montant de votre choix, bloquée à un taux de change fixe et pour une période s’étalant jusqu’à 24 mois. 
  • Take Profit : si votre entreprise souhaite cibler un taux de change qui n’est pas actuellement disponible, un take profit vous permettra d’acheter automatiquement des devises au taux désiré dès que les conditions de marché seront atteintes. Cet outil sert souvent de clé de voûte aux stratégies de gestion de risques de change pour les entreprises qui travaillent avec des calendriers de paiements internationaux flexibles. 
  • Stop Loss : cette solution vous permettra de définir en amont le taux de change minimum auquel vous souhaitez que votre paiement soit effectué. Si le taux chute jusqu’à ce seuil minimum la transaction sera alors automatiquement effectuée afin de vous éviter de subir les effets d’une baisse accrue.

Étude de cas – Contrat à terme

Suite à la crise économique entraînée par l’épidémie de coronavirus, une agence de voyage française spécialisée dans les safaris en Afrique du Sud a enregistré une baisse considérable du nombre de réservations accompagnée d’une hausse des annulations, affectant ainsi ses objectifs commerciaux et financiers de 20%. Dans le même temps, le taux de change EUR/ZAR atteignait un plus haut historique, bondissant de 25% en un mois. À l’aide d’un contrat à terme nous avons pu fixer le taux de change à ce niveau avantageux pour les futurs paiements de l’agence de voyage française, lui permettant donc de profiter de ce taux favorable. Les marges de l’agence de voyage ayant augmenté de 25% par rapport aux bénéfices qui auraient été réalisés avec le taux de change initialement prévu, l’impact négatif de la situation économique actuelle est totalement compensé. Cela signifie concrètement que même si l’agence a moins de réservations, elle génère plus de bénéfices par réservation.


Si vous avez déjà une stratégie en place mais n’obtenez pas les résultats escomptés, nous pouvons examiner les différentes options qui s’offrent à vous pour l’adapter au contexte actuel.


Rentrez en contact avec un expert du marché des devises

La nature dynamique du marché des devises présente autant d’opportunités que de risques en période de haute volatilité. En ces temps sans précédent, il n’a jamais été aussi important d’agir. Adressez-vous à notre équipe de spécialistes dès maintenant au +33 (0)3 59 36 04 50 ou par e-mail à l’adresse frenchdesk@rationalfx.com.


Pourquoi choisir RationalFX?

Basée au cœur de Canary Wharf, le quartier financier de Londres, RationalFX a échangé plus de 10 milliards $ de devises à travers le monde. Profitez de nos taux de change concurrentiels, de notre expertise du marché, de notre série de produits Forex et de notre plateforme de paiement en ligne pour vos virements bancaires internationaux dans plus de 50 devises.

Peu importe la raison de vos paiements à l’étranger, nous sommes sûrs que nos spécialistes des devises vous feront gagner du temps et de l’argent, en vous offrant plus de tranquillité d’esprit. Appelez notre équipe dès maintenant au : +33 3 59 36 04 50.